Où se trouve Bora Bora?

A 17 000 km de la métropole, au beau milieu des îles de la Société, se cache un joyau comme il en existe peu : Bora Bora, la Perle du Pacifique. Réputée pour sa nature verdoyante et son lagon turquoise, cette petite île ne mesure pourtant pas plus de 38 km2 de superficie : 8km de longueur pour 5km de large. Petite par la taille, grande par la gloire. Surnommée « Mai te pora », l’île créée par les Dieux, Bora Bora ne compte que 10 600 habitants mais jouit d’un succès international comme on en voit peu.

La géologie de Bora Bora

Située à 255km au Nord-Ouest de Tahiti, Pora Pora de son vrai nom, se veut la « première née ». Issue d’un ancien volcan, l’île est constituée d’une chaîne basaltique qui offre un paysage impressionnant. Dominée par le Mont Otemanu qui culmine à 727m, elle rompt l’horizon de son relief escarpé et participe à l’image de carte postale véhiculée de par le monde, tout en alimentant l’imaginaire collectif.

Constituée d’une multitude de motu, ces petits îlots éparpillés au sein du lagon, Bora Bora est protégée de la houle par un collier coralien. Ce récif n’est doté que d’une seule ouverture sur l’océan : la passe de Teavanui qui voit chaque jour passer des cargos venus ravitailler les commerces et divers hôtels en marchandises.
A présent, de nombreux îlots ont été rachetés par des complexes hôteliers, toutefois certains demeurent accessibles aux excursions. Le motu Tapu, le motu Tevairoa, le motu Mute, le motu Tane ou encore le motu Toopua comptent parmi les plus célèbres, pour ne citer qu’eux.

L’île de Bora Bora est par ailleurs dessinée par trois baies : la baie de Faanui au Nord-Ouest, la baie de Povai, également appelée baie de Tuuraapuo, au Sud-Ouest, et la baie de Hitiaa au Nord-Est.

L’histoire de Bora Bora

Si Bora Bora est si prisée de nos jours, c’est en partie dû à son héritage historique. L’île a en effet servi d’avant-poste d’approvisionnement aux Etats-Unis durant la Seconde Guerre mondiale. Destiné à ravitailler la flotte du Pacifique Sud, le territoire fut muni d’un dépôt de pétrole, d’une piste d’atterrissage, d’une base d’hydravions et de canons.

Après la guerre, les soldats américains ont déserté l’île et emporté avec eux les souvenirs d’un Eden sauvage et isolé dont ils se sont empressés de parler à leurs proches. Une aura mystique s’est alors emparée de Bora Bora, si bien qu’aujourd’hui sa réputation n’est plus à faire. Si peu de personnes savent la placer sur une carte, beaucoup connaissent son existence.
Outre les touristes, l’île est particulièrement appréciée des locaux et ce principalement parce qu’elle est facile d’accès.
Située à 20,4km au Nord-Ouest de Taha’a et à 51km de la non moins populaire Maupiti, elle est quotidiennement desservie au sein des Raromatai.

Comment aller à Bora Bora ?

Autrefois, Bora Bora accueillait des vols internationaux ; aujourd’hui, pour s’y rendre, il est nécessaire de prendre un vol au départ de l’aéroport de Tahiti-Faa’a. Chaque jour, des vols directs vous permettent d’y accéder en 50min, 1h30 en moyenne pour les vols avec escale.

L’aéroport de Bora Bora est lui-même situé sur un îlot au Nord de l’île principale : le Motu Mute. De là, une navette bateau vous conduit dans l’hôtel de votre choix ou au cœur du chef-lieu de Vaitape, sur l’île principale.

Si vous préférez voguer sur l’eau, des navettes maritimes en provenance de Raiatea ont également été mises en place pour vous laisser l’opportunité de contempler le lagon d’un peu plus près.