Banques et Monnaie en Polynésie

La monnaie en Polynésie

La devise de la Polynésie française est le franc pacifique (CFP/XPF). Créée en décembre 1945 à l’issue des accords de Bretton Woods, la monnaie se divise en coupures de 10 000, 5 000, 1 000 et 500 CFP et en pièces de 100, 50, 20, 10, 5, 2 et 1 CFP.

Si aujourd’hui l’ensemble des habitants du territoire est familier avec la monnaie, autrefois de nombreuses devises circulaient sur le sol polynésien.
Dans les années 1890, on utilisait essentiellement des francs de métropole puis, lorsque la Banque d’Indochine ouvrit un comptoir à Papeete en 1905, on se mit à utiliser des piastres.
En raison de son insularité, la Polynésie s’est progressivement ouverte au commerce international, c’est pourquoi diverses monnaies ont été mises en circulations, telles le peso chilien d’argent.

Taux de change en Polynésie française

Convertir des francs pacifiques en euros :
La parité du franc pacifique est fixe par rapport à l’euro, elle est établie sur la base suivante :
1 € = 119,33 CFP et 1 000 CFP = 8,38 €.

Convertir des francs pacifiques en dollars :
En ce qui concerne le dollar américain, au 7 janvier 2020 :
1 USD = 107,45 CFP et 1 000 CFP = 9,31 USD

Bureaux de Change à Tahiti

Malheureusement, il vous sera impossible de trouver des francs pacifiques en métropole, excepté à la Banque de France, qui requiert un certain délai d’attente. L’idéal est donc de retirer du liquide dans les distributeurs locaux. A votre arrivée, il vous sera notamment possible d’obtenir des liquidités auprès du bureau de change de l’aéroport de Tahiti-Faa’a, ouvert aux heures d’arrivée et de départ des vols internationaux.

Si vous comptez prendre le ferry pour gagner l’île de Moorea, un bureau est également disponible au quai des paquebots, 7jours/7, de 8h45 à 16h45.
Les grands complexes hôteliers et bateaux de croisières proposent eux aussi ce service.
Enfin les trois banques locales disposent elles aussi de leur bureau de change respectif. A titre indicatif, vous trouverez :

  • La Banque de Polynésie, filiale de la Société générale
  • La Banque de Tahiti, filiale du groupe BPCE
  • La Banque Socredo, filiale de la BNP

Pensez à vous renseigner au préalable sur les commissions de change qui varient d’une banque à l’autre et selon que vous échangiez des espèces ou des chèques de voyage.

Les îles de la Société, notamment Tahiti, Moorea, Raiatea, Huahine et Bora Bora, sont pourvues de distributeurs. A défaut, les bureaux de poste (OPT) permettent de retirer de l’argent au guichet sur présentation d’une pièce d’identité via l’option cash advance.

Sachez également que les cartes de crédit (Visa, MasterCard) sont acceptées dans la grande majorité des hôtels, restaurants et boutiques des îles les plus fréquentées mais qu’il vous sera plus compliqué d’en faire usage au sein des marchés et des magasins de proximité des îles les plus reculées.
Certains atolls, à l’instar des Tuamotu, des Gambier, des Australes et des Marquises, sont dépourvues de bureau de change.
Les cartes American Express et Diners Club sont acceptées dans une minorité d’établissements uniquement avec un montant d’achat minimum. En revanche, elles comportent une assurance qui vous couvre durant votre séjour.