Formalités d’entrée en Polynésie française

Restrictions d’entrée en Polynésie française

Devant la recrudescence des cas de COVID-19 dans le monde et afin de préserver la Polynésie française qui affiche de son côté une nette amélioration depuis plusieurs semaines consécutives, les autorités du Pays ont déclaré qu’à compter du mercredi 3 février, Tahiti Et Ses Îles sont temporairement fermées aux voyageurs incluant les touristes de toute provenance. 

Le Président de la Polynésie française a annoncé officiellement, au cours d’une conférence de presse le jeudi 15 avril, la réouverture progressive au tourisme à compter du 1er mai prochain. Un nouveau protocole sanitaire d’entrée sera détaillé dans les prochains jours.

Cette ouverture se fera dans un premier temps avec les marchés identifiés comme à « risque épidémique limité » et pour l’heure, il s’agira essentiellement des États-Unis.

Les voyages en provenance des « pays à risque épidémique élevé » resteront restreints aux trois motifs impérieux (santé, famille, travail) pour le moment cf site du Haut-Commissariat. Ainsi, la situation sanitaire en France et en Europe ne permet pas une ouverture à ce stade, il faudra que les effets de leur confinement soit probants et que celui-ci soit levé par les autorités nationales, pour permettre d’étendre l’accès à ces marchés.


Déplacements entre l’Hexagone et la Polynésie française (dans les deux sens)

Les voyageurs qui se rendent à l’aéroport pour prendre un vol à destination des Outre-mer doivent pouvoir présenter lors d’un contrôle l’attestation dérogatoire de déplacement pendant les heures de couvre-feu de 19h à 6h (téléchargez le formulaire à compléter et cocher la case n°3 disponible sur le site du ministère de l’Intérieur).


Tout voyageur âgé à partir de 11 ans qui se rendent à Tahiti Et Ses Îles par voie aérienne est soumis aux conditions obligatoires :

  • 6 jours avant embarquement :
    • A compter du 03 mars 2021, le contrôle des motifs impérieux est systématiquement réalisé par les services du Haut-commissariat en Polynésie française. Tous les voyageurs en provenance et à destination de la Polynésie française doivent effectuer leur demande par voie dématérialisée au minimum 6 jours avant leur départ. Les démarches dématérialisées doivent être effectuées à partir du lien suivant : Démarches Simplifiées.
  • A l’embarquement :
    • Présenter un résultat négatif au test RT-PCR (liste des tests approuvés et non approuvés) de détection du génome du virus responsable de la COVID-19 réalisé trois jours avant le vol. Si le voyageur n’a pas obtenu le résultat de son test RT-PCR avant son départ, il pourra réaliser un test antigénique le jour de son départ. A l’embarquement, il devra présenter une attestation de réalisation du test RT-PCR (attestation du laboratoire ou tout autre document qui précise la réalisation du test dans les trois jours (exemple : facture détaillée avec mention du test au nom du voyageur)), associée au résultat négatif à un test antigénique. Les auto-tests ne sont pas acceptés ;
    • Présenter le récépissé d’enregistrement sur la plateforme Etis.pf (Electronic Travel Information System) ;
    • Présenter l’attestation de déplacement dérogatoire ICI répondant à l’un des trois motifs impérieux accompagnée de la validation du Haut-commissariat (démarches simplifiées) et la déclaration sur l’honneur ICI complétées et signées.
  • Durant le séjour :
    • Isolement strict :
      • Tout voyageur est soumis à une quarantaine de 10 jours en isolement strict à réaliser à Tahiti uniquement :
             => soit dans un site dédié à ses frais :
        La participation financière forfaitaire aux frais de séjour est fixée à 6000 Fcfp par jour et par personne de plus de 11 ans. Ce tarif inclut l’hébergement, trois repas quotidiens, la surveillance sanitaire et le transport depuis l’aéroport jusqu’à l’hébergement dédié. Les autres frais (téléphone, pressing, conciergerie…) sont à la charge exclusive des personnes.
             => soit à domicile :
        La demande de quarantaine à domicile doit se faire 72h avant le vol de départ pour la Polynésie française par le passager. Téléchargez le formulaire de demande de quarantaine à domicile ICI à envoyer par email à l’adresse suivante : formulairequarantainedomicile@sante.gov.pf

        => Le voyageur peut demander une dérogation à la quarantaine limitée à Tahiti dans les conditions sanitaires identiques, lorsque le déplacement sur une autre île peut être assuré par un moyen aérien privé, évitant ainsi tout contact avec la population.

    • 1er test au 4e jour :
    • 2e test au 8e jour :
      • Si vous êtes en centre dédié, réaliser un test RT-PCR qui sera effectué par une équipe mobile de l’ILM, au 8eme jour de la quarantaine.
      • Si vous êtes à domicile, se rendre à l’ILM muni de votre arrêté individuel de mise en quarantaine pour réaliser un test RT-PCR.
      • Si votre test est négatif et si vous ne présentez aucun symptôme de la COVID, vous pourrez quitter l’isolement le 11e jour. Si votre test est positif, vous serez immédiatement contactés par le BVS et informés de la marche à suivre.

Aussi, les autorités du Pays ont déclaré l’état d’urgence sanitaire avec l’application de mesures renforcées en Polynésie française jusqu’au 30 avril 2021 inclus.

Un couvre-feu est en vigueur à Tahiti et Moorea, toutes sorties, circulations ou déplacements dans l’espace public sont interdits, tous les jours, entre 22 heures et 4 heures du matin. Il a pris effet à compter du samedi 24 octobre et jusqu’au 30 avril 2021, avec possibilité de renouvellement. Les justificatifs de déplacement dérogatoire sont téléchargeables sur le site du Haut-Commissariat. Retrouvez les modalités du couvre-feu dans la foire à questions.

Pour les voyageurs en partance de Polynésie française vers leur pays où un test COVID-19 est nécessaire avant leur départ, les options possibles pour effectuer un test avant de partir sont disponibles ICI.

Passeport

1/ Les ressortissants des pays suivants peuvent séjourner de un à trois mois en Polynésie française SANS VISA, exceptés ceux qui viennent exercer une activité rémunérée au cours de leur séjour, et ce quelque en soit la durée :

Union Européenne : Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Estonie, Finlande, Allemagne, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Espagne, Grèce.

Asie-Pacifique : Corée du Sud, Japon, Singapour, Nouvelle-Zélande, Iles Tokelau, Niue, Iles Cook, Iles Marianne, îles Samoa Américaines, Guam et titulaires d’un passeport américain, Australie, ressortissants Norfolk et les titulaires d’un passeport australien, Malaisie, Brunei, Etats Fédérés de Micronésie, Kiribati, Nauru, îles Marshall, îles Salomon, Samoa occidentales, Tonga, Tuvalu, Vanuatu, Taiwan (à la condition d’avoir un passeport comportant le numéro de la carte d’identité).
Les ressortissants chinois de Hong Kong, à condition d’être titulaires d’un passeport HKSAR et ceux de Macao qui disposent d’un passeport RAEM.

Amérique du Nord, du Sud et centrale : Etats-Unis, Brésil, Venezuela, Mexique, Argentine, Bolivie, Canada, Costa Rica, Chili, El Salvador, Nicaragua, Honduras, Panama, Paraguay, Uruguay, Guatemala, Bahamas, Barbade.

Autres pays : Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, St Marin, St Siège, Suisse, Croatie, Antigua et Barbade, Israël, Macédoine, Maurice, Monténégro, Palaos, St Christophe et Nevis, Serbie, Seychelles.

2/ Les ressortissants de tous les autres pays sont soumis à l’obtention d’un visa auprès de l’ambassade de France ou du consulat français de leur lieu de résidence.
Ce visa doit porter la mention obligatoire « Valable pour la Polynésie française ».

3/ Pour les autres catégories d’étrangers dispensés de visa, il est préférable de contacter la Direction de la Police aux Frontières de Polynésie française.

Vous pouvez les joindre au + 689 40 80 06 00 ou visiter le site internet du gouvernement

Depuis le 12 janvier 2009, pour transiter aux USA sans visa, vous devez :

  • Etre en possession d’un billet d’avion aller-retour (qui prouve votre sortie du territoire US, qu’importe l’aéroport d’entrée et de sortie)
  • Présenter un passeport électronique, excepté si vous possédez un passeport individuel à lecture optique en cours de validité et émis au plus tard le 25 octobre 2005. A défaut, l’obtention d’un visa sera obligatoire.
  • Remplir l’ESTA, payant depuis Septembre 2010 sur cette page avant le voyage afin de recevoir une autorisation de voyage.

En raison de l’évolution de la situation actuelle, il se peut que vous soyez amené à transiter par Vancouver; dans ce cas, merci de tenir compte des informations suivantes:

Important :  Les voyageurs devront obligatoirement obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE) afin de pouvoir transiter à Vancouver. La demande d’autorisation doit obligatoirement être effectuée avant le départ.

Les ressortissants d’un certain nombre de pays doivent obtenir leur Visa auprès d’une ambassade canadienne. Pour plus d’information et pour vérifier si vous avez besoin d’un visa particulier pour voyager/transiter au Canada, veuillez consulter le site officiel de l’immigration Canadienne.

Bien que l’autorisation de voyage électronique (AVE) est obligatoire pour transiter à Vancouver, les mesures sanitaires et autres conditions d’entrée imposées par le gouvernement Canadien ne s’appliquent pas pour les voyageurs en transit.

Pour obtenir une AVE pour transiter au Canada, vous devez présenter une demande d’AVE en ligne.

Toutes les informations sont à vérifier régulièrement sur le site du gouvernement canadien : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/coronavirus-covid19/demande-visiteur-etude-travail.html#obtenir-ave

Vaccins

Aucun vaccin n´est exigé, sauf pour les voyageurs en provenance des pays à risques (se renseigner auprès de votre compagnie aérienne). Sur l´île de Tahiti, équipements et services sanitaires sont d´excellente qualité.

Douanes

A votre arrivée en Polynésie française, vous devez déclarer les marchandises transportées et acquitter les droits et taxes correspondants aux droits de douane.

Toutefois, vous pouvez bénéficier de franchises sur les tabacs, alcools (2 litres) et autres marchandises.