© David Kirkland – Tahiti Tourisme

Moorea

Informations générales

  • Archipel de la Société : Îles Sous-le-Vent
  • Nombre d’habitants : 16 191
  • Superficie : 134 km2
  • Point culminant : Mt Toheia (1207 mètres)

Pourquoi choisir Moorea?

  • Belles plages au sable blanc et magnifique lagon aux eaux turquoise
  • Bon choix d’hébergements et de restaurants
  • Snorkeling avec des raies et des requins
  • Evénements sportifs (marathon, course de pirogues)
  • Plantations d’ananas et de vanille
  • Mythes et légendes
  • Montagnes couvertes de forêts tropicales (à explorer!)

Photos de Moorea

Île sœur de Tahiti, Moorea ne se situe qu’à 17 km de cette dernière. A moins d’une heure en navette maritime, son accessibilité la rend encore plus attrayante et permet aux locaux et aux touristes de pourvoir y séjourner très facilement.

Une fois sur place, difficile de résister à son charme simple et authentique…

Cette île en forme de papillon aux ailes déployées vous captivera et vous vous sentirez immédiatement plongé dans un cocon de bien-être.

L’île de Moorea :

Avec ses 16000 habitants, elle est la deuxième ile la plus peuplée de Polynésie. Beaucoup de locaux ont en effet choisi de résider à Moorea tout en continuant à travailler sur Tahiti, préférant ainsi sa quiétude à l’agitation de Tahiti.

Entièrement cernée d’un lagon aux eaux magnifiques, elle n’a rien à envier à sa grande sœur. Un relief impressionnant, des baies majestueuses et des plages au sable fin font d’elle une île merveilleuse. Rien d’étonnant donc qu’elle soit la troisième ile la plus visitée de Polynésie après Tahiti et Bora Bora.

Si le tourisme est bien évidemment un des piliers de son économie, elle a su se diversifier grâce à son usine de jus de fruit Rotui qui représente un acteur majeur de l’activité locale. C’est aussi grâce à cela que l’on trouve autant de champs d’ananas sur l’île faisant d’elle la première plantation d’ananas de Polynésie.

Découverte en même temps que Tahiti, elle partage la même histoire. Ce n’est pourtant qu’en 1777 que le Capitaine Cook s’y rendu pour la première fois et jeta l’ancre dans une de ses baies. Premier occidental à porter officiellement Moorea sur une carte, son nom fut ainsi donne à une des plus belles baie du monde, la baie de Cook. Elle reste d’ailleurs aujourd’hui un refuge privilégié des nombreux bateaux en visite dans le lagon de l’île.

« Moo » signifiant Lézard en tahitien et « Rea » signifiant Jaune, l’île du lézard Jaune doit son nom actuel a une légende relatant un immense lézard couleur doré qui serait venu à la nage de la petite ile voisine, Maiao. Epuisé et luttant contre les courants, il se serait transformé en île en lieu et place de ce que nous connaissons aujourd’hu.

Les incontournables :

Un relief étonnant :

Certains lui prêtent une forme de papillon, d’autres celle d’un cœur. Une chose est sure, c’est que l’on arrive à Moorea par la mer ou par les airs, on est immédiatement saisi par ce panorama montagneux. Si le Mont Toheia est le plus haut, c’est bien le mont Mou’a Puta qui est le plus célèbre. Avec un trou en son sommet qui lui a valu le surnom de montagne percée, il est une curiosité qui n’échappe pas aux touristes. La légende raconte que c’est le héros tahitien prénommé Pai qui aurait jeté sa lance depuis Punaauia à Tahiti en direction de Moorea pour empêcher Hiro de voler le mont Rotui. Sa lance aurait ainsi perce le mont Mou’a Puta pour finir sa route à Raiatea.

Le Belvédère :

Si il est une étape obligatoire lors de votre séjour, c’est bien le belvédère. Accessible par une petite route, vous monterez à travers la végétation luxuriante pour vous retrouver au milieu du cratère de Moorea, à 240m d’altitude. Là, vous ferez face à des plus beaux panoramas de Polynésie. Surplombant les deux majestueuses baies de Moorea vous pourrez admirer tout autour de vous les pics montagneux qui font sa renommée. Huit chaines montagneuses rayonnent en effet à partir de ce site et il vous sera difficile de quitter cet endroit magique tant on se sent petit et épris de quiétude.

Les deux baies :

Divisant l’ile en deux et séparées par le fameux Mont Rotui, la Baie de Cook et la Baie d’Opunohu sont d’une beauté incomparable.  Larges d’un kilomètre et pénétrant jusqu’à trois kilomètres dans les terres, on comprend rapidement pourquoi elles constituent un abri hors pairs à tous les bateaux depuis des siècles. Entourées de montagnes acérées, une ambiance mystique se dégage de ces refuges marins.

Les champs d’ananas :

Il est difficile de visiter l’île sans passer à proximité d’un champ d’ananas. Grace à l’usine de jus de fruit Rotui, c’est en effet un secteur qui a fait de l’ananas de Moorea sa renommée. Vous en trouverez à perte de vue mais ne vous approchez pas de trop près sous peine de vous égratigner sur les feuilles épineuses de ce fruit délicieux. Vous pourrez également en profiter pour vous arrêter au Lycée Agricole de l’île qui forme les futurs agriculteurs de la région. Vous y goûterez des jus frais et des confitures toutes réalisées à partir de fruits locaux.

Le lagon :

Le lagon de Moorea est le seul site classé et protégé de Polynésie dans le cadre de la convention de Ramsar. Ecosystème précieux, il est le terrain de jeu d’une faune aquatique incroyablement variée. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux scientifiques en font leur terrain d’observation préféré.

Grand de 5000 hectares, sa barrière de corail s’étend sur 61 km et s’ouvre sur l’océan en 12 passes. On comprend ainsi aisément pourquoi ce lagon sert d’habitat à des espèces marines menacées comme le corail, les éponges, les mollusques et les crustacés. Mais il est également fréquent d’y rencontrer des requins a pointes noires (inoffensifs), des dauphins ou encore des tortues marines et autres raies pastenagues ou léopard.

Quelles activités pratiquer ?

Une Excursion lagon :

Avec un lagon aussi magnifique il serait dommage de ne pas aller l’admirer de plus près. Les prestataires qui proposent ce genre d’activités sont nombreux sur l’île mais vous pouvez aussi opter pour la location de canoë si vous êtes un peu plus sportif.
D’Aout à Octobre vous pouvez aussi opter pour une sortie bateau guidée pour observer les baleines ! L’île étant un de leur refuge préféré vous aurez peut-être la chance de pouvoir côtoyer le temps d’un instant ces majestés des océans…

La Randonnée :

Avec ses huit chaines montagneuses, l’île offre de bien belles randonnées. Il vous faudra cependant avoir une certaine forme physique et être habitué de ce sport car les chemins ne sont pas très bien balisés. N’oubliez pas non plus que nous sommes sous les tropiques et que le soleil tape fort très vite. Mieux vaut partir à l’aube afin de ne pas trop souffrir de la chaleur. Vous pouvez vous lancer sur certains parcours seuls ou alors opter pour la compagnie d’un guide. Vous pourrez ainsi le suivre sans avoir à vous tracasser du chemin et écouter les multiples connaissances qu’il partagera avec vous.

4×4, Quad et Ebike :

Pour ceux qui sont plus adeptes des circuits mouvementés, n’hésitez pas à rejoindre un tour en 4×4 ou en quad ! Ils vous permettront également de pénétrer les chemins difficiles d’accès et menant à des points de vues et autres merveilles à couper le souffle.
Si vous êtes un peu plus sportif, vous pourrez également louer un vélo électrique qui vous assistera dans les montées les plus dures et vous permettra de bénéficier d’une ballade plus silencieuse.

L’accrobranche :

Situé au fond de la vallée d’Opunohu, le parc d’accrobranche accueille les petits comme les grands dans un cadre magique. Entouré par tous les sommets de l’île, il réside ici une ambiance paisible. Vous pourrez vous lancer d’arbre en arbre en toute sécurité et prendre le temps d’admirer les points de vue que vous offrent les différentes plateformes.

Où se loger ?

L’offre de logements sur Moorea est très diversifiée. De l’hôtel 5 Etoiles avec pilotis sur le lagon jusqu’ à la pension de famille vous avez l’embarras du choix. N’hésitez pas à nous solliciter, nous saurons vous orienter en fonction de votre budget et de vos envies. Chaque offre a ses spécificités et il est toujours intéressant de connaître votre mode de voyage afin de pouvoir vous proposer l’hébergement qui correspondra au plus proche de vos attentes.

Tama’a ! C’est l’heure de manger :

Vous n’aurez pas de problèmes pour trouver un endroit où manger. Si vous voulez combler un petit creux ou déguster un plat plus gastronomique, vous trouverez un restaurant qui vous accueillera.

Pour un déjeuner avec une vue sans pareil, vous pouvez vous rendre au restaurant de la plage de l’hôtel des Tipaniers. Au-dessus de l’eau, on vous servira des plats locaux en toute simplicité. Vous pourrez même aller vous baigner sur la sublime plage pour le dessert !

A ne pas rater mais pensez à réserver, le Snack Mahana reste une institution locale. En bord de lagon, les tables dressées dans le jardin, vous pourrez gouter au succulent Mahi Mahi pané sauce vanille. De quoi agiter vos papilles !

Si vous voulez un déjeuner rapide et typique, rendez-vous au Lilikoi Garden Café. Niché au milieu d’une cocoteraie, Laurence vous accueillera dans son jardin où elle cuisine dans sa roulotte des plats légers et locaux. Ambiance joviale et bonne humeur garantie ! N’hésitez pas à lui parler, Laurence adore les récits des voyageurs qui viennent à sa rencontre et pourra vous donner de multiples conseils pour la suite de vos aventures.

Pour une ambiance plus chic mais abordable, la crêperie de l’hôtel Hilton est un spot à découvrir en soirée. Niché au milieu des bungalows sur pilotis, vous pourrez commander de délicieuses crêpes et admirer sous vos pieds le lagon et les requins pointes noires oscillants entre les coraux. Une expérience insolite et inoubliable !

Comment se déplacer ?

Tout dépend de votre séjour. Si vous souhaitez lézarder sur la plage et ne pas trop vous éloigner de votre logement, vous pourrez louer un vélo sans problème. Si par contre vous voulez partir à l’aventure et explorer les chemins sinueux, il vous sera indispensable de louer une voiture. Si la route qui longe le littoral est belle avec des pistes cyclables bien délimitées, dès qu’on s’en éloigne il est en effet préférable d’avoir une voiture car les chemins montent rapidement !

Comment s’y rendre ?

Une fois que vous serez arrivé à Tahiti, vous aurez deux choix pour rejoindre Moorea.

Par la mer ou par les airs ! Des navettes maritimes permettent en effet de rejoindre l’île rapidement (comptez entre 30 et 50 minutes). Air Tahiti propose également des vols de dix minutes au départ de l’Aéroport de Faa’a.

Le point météo :

Comme à Tahiti, l’année se divise en deux saisons. Une saison chaude et pluvieuse de Novembre à Mars, et une saison froide d’Avril à Octobre. Si nous l’appelons saison ‘froide’, il s’agit en fait de l’hiver austral. C’est la saison à privilégier pour votre venue car les températures restent plus qu’appréciables et elle vous évitera des précipitations qui pourraient assombrir votre séjour.

Nos petits plus :

Lors de vos ballades sur l’île, n’hésitez pas à vous arrêter sur les nombreuses plages qui s’offrent à vous. Moorea est le berceau de plages paradisiaques et il serait dommage de les rater ! Gardez votre maillot et une serviette dans votre sac à dos !

Notre sélection d’hébergements sur Moorea

Depuis les hôtels de luxe au petites pension de famille, en passant par les maisons en location saisonnière, voici toute notre offre d’hébergement à Moorea

Séjour à Moorea

Découvrez tous nos séjours incluant l’île de Moorea