Le tatouage polynésien

La Polynésie est d’une grande richesse, tant part ses paysages que son histoire. C’est une culture très riche où le tatouage est bien plus qu’un ornement. Le tatouage polynésien est une pratique ancestrale qui perdure aujourd’hui et qui fait de plus en plus d’adeptes, dans le Pacifique et au-delà.

Des origines ancrées dans un passé lointain

L’histoire du tatouage est assez complexe à retracer, on ne peut la situer précisément dans le temps, ni connaitre ses origines exactes car celles-ci sont diverses. Mais une chose est certaine, l’origine du mot tatouage est polynésienne. Avant l’arrivée des missionnaires, dans la société tahitienne de l’époque, pratiquement tous les individus étaient tatoués dès la puberté. Le «tatau» (tatouage en Tahitien) servait à exprimer la personnalité, la maturité sexuelle, la généalogie et son rang dans la société. C’était une sorte de «carte d’identité».

Peu après leur arrivée, les missionnaires décidèrent de bannir l’art du tatouage qu’ils considéraient comme barbare. En effet à l’époque les outils étaient plus que rudimentaires : on utilisait des dents de requin, des os taillés ou des écailles de tortues fixés à un simple manche en bois. Cette pratique disparut pendant près de 150 ans et fit sa réapparition au cours des années 80.

Entre modernité et tradition

L’art du tatouage polynésien a su traverser les âges avec brio, grâce à ses qualités esthétiques et son symbolisme. Depuis, la technique du tatouage polynésien a notablement évolué et les tatoueurs utilisent le même matériel qu’en Europe. Il y a désormais des salons réputés, certains même faisant parler d’eux à l’étranger.

Les techniques se modernisent et se perfectionnent, tout en préservant le savoir-faire ancestral. En effet, le tatouage polynésien est avant tout une histoire, une tradition pleine de sens.  L’importance du tatouage en Polynésie reste indéniable et les motifs, quant à eux, intemporels… Ces motifs, le plus souvent figuratifs représentent des valeurs, des personnages, des animaux, des plantes et ont bien d’autres significations fortes. Ainsi, parce que le tatouage polynésien représente l’identité de celui qui le porte, il ne peut être copié et chaque pièce se veut unique. C’est pourquoi la grande majorité des tatoueurs refuseront de reproduire un tatouage. 

Un art fort de son succès

Le tatouage local est une véritable immersion dans la culture polynésienne. Il est le fruit d’un savoir-faire unique.  De nos jours, des festivals sont organisés régulièrement pour célébrer le tatouage polynésien, avec des œuvres plus belles les unes que les autres. Sa notoriété a pris de l’ampleur et aujourd’hui une grande majorité de la population polynésienne est tatouée. C’est sans compter les voyageurs et les passionnés qui en sont vraiment friands. Certains font même le voyage précisément pour se faire tatouer et vivre ici cette expérience inoubliable.

Le tatouage polynésien, considéré par beaucoup de connaisseurs comme l’un des plus beaux, est reconnaissable entre tous. Véritable parure, il habille le corps et fait la fierté de celui qui le porte. Si vous venez en vacances en Polynésie, offrez-vous un souvenir indélébile de cette aventure fascinante. Vous ne le regretterez pas !

Photos : © Tahiti Tourisme