J’ai testé pour vous…la Color Run à Moorea

Laura vous raconte…

Samedi 25 mars, nous étions 318 coureurs à prendre le départ de l’Aremiti Fun Run !
L’Aremiti Fun Run est une course d’environ 5 km avec un thème déterminé chaque année. Pour l’édition 2017, c’est une « Color Run » qui a été organisée.
Cet évènement très festif se déroule en parallèle du marathon international de Moorea, qui a accueilli cette années 40 athlètes internationaux.
La société Aremiti proposait un pack Color Run au départ de Papeete pour une trentaine d’euros. Transport maritime, frais d’inscription, repas à l’arrivée et bien d’autres surprises. Au vue de la superbe journée passée, le tarif était très peu élevé.
J’ai embarqué sur le ferry à 07h15, tous les participants étaient présents sur le quai et tous étaient vêtus de blanc – dress code de la course oblige pour bien faire ressortir les poudres de couleurs !

Durant la traversée de 40 minutes, nous avons eu droit à un échauffement dans la bonne humeur tahitienne sur le pont extérieur du bateau, qui se transforma très vite en piste de danse géante. La musique était entrainante et les animateurs drôles ! Pas une once de stress et d’esprit de compétition chez les participants, de toutes manières, il ne s’agit pas d’être le plus rapide ou de franchir la ligne d’arrivée en premier, l’idée est de promouvoir la course à pied. Les mots d’ordre sont couleurs, amusement et plaisir partagés pour tous.

Traversée maritime terminée, nous voilà arrivés au port de Moorea : le lieu de départ de la course. La sono enchaîne les hits du moment.
Les bénévoles nous distribuent un sachet de poudre colorée que nous allons devoir lancer dans les airs au moment du départ, différentes couleurs nous sont proposées : rose, vert, jaune, bleu…

3,2,1..le top départ est donné, les poudres colorées s’envolent dans les airs, et nous recouvrent de la tête au pied. Je me retrouve pour la première fois avec les cheveux verts !
La foule s’élance et chacun trouve son rythme. A chaque kilomètre, les bénévoles nous projettent un peu plus de poudre colorée ! Mes cheveux verts seront vite accompagnés d’un bras rose et d’une jambe jaune orange… C’est amusant, le temps passe très vite, nous empruntons le dernier kilomètre à travers le Sofitel (ce qui nous permet d’éviter la montée pour accéder à Temae-ouf).
Et voilà, j’arrive sur la dernière ligne droite de la plage de Temae. Quelle joie de courir sur le sable avec vue sur le lagon à ma droite et orchestre polynésien sur ma gauche, de quoi motiver les plus fatigués !

Dès notre arrivée, on nous remet gracieusement un teeshirt souvenir de la Color Run puis on nous offre un jus de fruit local ainsi que des plateaux de fruits frais.
Les finishers se jettent à l’eau pour une baignade dans le lagon bien méritée sous les 30 degrés. A midi, nous dégustons le Ma’a Tahiti (menu typiquement tahitien). Puis le concert commence, durant toute la journée les chanteurs enchaîneront les titres et animeront la fête.
La journée touche à sa fin, un tirage au sort a lieu ainsi que la remise des médailles. (Mention spéciale à Tutea DEGAGE qui boucle le marathon en 02h45).

Il est déjà l’heure de prendre la navette pour retourner à Tahiti, c’était ma première course en Polynésie et ce fut une journée exceptionnelle que je ne suis pas prête d’oublier…