Caroline vous fait redécouvrir la magie de Noël…

Et si pour changer, vous vous aventuriez en dessous de l’Equateur pour célébrer les fêtes de fin d’année ? Ah, Noël… ses petits toasts de saumon fumé, son foie gras, ses huîtres goûteuses parsemées d’échalotes et de vinaigrette, son fumet de dinde farcie et sa traditionnelle bûche pralinée… Qu’il fait bon se rassembler près de l’âtre chaque année pour s’échanger les cadeaux et s’empiffrer d’After Eight (amateurs d’Orangettes, de Chardons et de Mon Chéri, passez votre chemin !)

Oui, contempler les jolies vitrines les bras chargés de paquets, s’émerveiller devant les arbres enluminés à la nuit tombée et rentrer chez soi les pieds trempés par la neige contribuent beaucoup à vous mettre dans l’ambiance de Noël. On rêve de petits bonhommes en pain d’épice, de sucres d’orge et de vin chaud mais la magie s’arrête-t-elle à cela ?

Après tout, le père Noël n’a jamais eu besoin de cheminée pour s’immiscer dans les fare (maisons) ! L’esprit de Noël s’étend bien au-delà du houx, du froid et des marrons glacés. Pourquoi pour une fois ne pas vous laissez transporter dans un tout autre univers, aux antipodes de ce que vous avez toujours connu ?

Laissez-moi vous prouver qu’avec quelques cocos, beaucoup de grains de sable, une pluie de soleil et des sourires à n’en plus finir, vous retrouverez toute l’authenticité qui fait le charme de ces festivités !

En Polynésie, Noël tombe en plein cœur de Matari’i i ni’a, la période d’abondance. C’est un peu comme Thanksgiving mais sur plusieurs semaines…
Avocats, uru, bananes, fe’i, il suffit de lever les yeux au ciel pour trouver de quoi agrémenter votre corbeille de fruits ou vous faire un chemin de table made in Tahiti !

Aussi, cette année, au lieu de vous projeter sur la patinoire de New York, d’imaginer ce que pourrait être votre séjour dans un charmant petit cottage anglais ou de déambuler sur les marchés de Noël d’Alsace un bretzel à la main, nous vous proposons de découvrir la féérie des fêtes, dans les îles ! Après tout, il n’y a que des avantages à passer Noël sous les Tropiques : des tarifs attractifs, une fréquentation moindre et une température avoisinant les 30°. Les probabilités d’attraper un rhume le 24 au soir sont bien moins importantes, à moins que vous ne décidiez de faire un saut dans le lagon en pleine nuit…

Préparez votre liste au Père Noël, nous vous dévoilons cinq archipels où réveillonner prend un tout autre sens.

Une envie soudaine de langoustes les pieds dans l’eau ? Et si vous optiez pour les Tuamotu ? Un petit carpaccio de korori, une jolie guirlande enrubannée autour d’un cocotier, un kaveu (crabe des cocotiers) cuit au feu de bois sur une plage déserte et le tour est joué ! Vous voulez jouer la carte de l’hiver polaire ? Faites pleuvoir les flocons de coco râpé !

Si vous tenez absolument à porter ce petit pull à tête de cerf qui traine dans votre valise, rien de tel que la fraîcheur des Australes. Ici on renonce aux étoiles de Noël artificielles et on orne son bungalow de jolies fleurs de flamboyant. Vous vous sentez plutôt habile de vos dix doigts ? Allez me chercher un peu de bois flotté sur la plage et tenez-moi ce rouleau de pae’ore, quelque chose me dit que vous allez avoir droit à un cours de tressage dans les règles de l’art. Vous croyiez vraiment que ce sapin allait rester nu ? A Rome fais comme les Romains ! Vous n’êtes pas venu dans l’archipel de la vannerie pour rien, il serait temps d’apprendre à fabriquer vos décorations par vous-même. Admirez plutôt…

Si toutefois vous ne pouvez pas vous passer de fruits de mer, alors filez tout droit vers les Marquises ! toetoe et mama arrosés de citron n’attendent qu’à être dégustés et, croyez-en notre expérience, les escapades le long des falaises et les chevauchées en bord de mer, ça creuse… Peut-être même aurez-vous assez de place pour un peu de chèvre au curry. Kai Kai !

Vous aspirez à un peu plus de tranquillité et souhaitez profiter de ces vacances pour prendre un bain de soleil en toute discrétion ? Avez-vous seulement pensé aux Gambier ? Enfilez vos tongues, apportez votre couteau suisse, on part récolter les mā’oa  (bulots) sur le récif. Avec un peu de chance, vous tomberez peut-être sur quelques pāhua (bénitiers) en cours de route mais faites attention à en garder quelques-uns pour le tāmā’ara’a (repas) quand même… Recouvrez le tout de taioro (préparation à base de lait de coco fermenté) et laissez-vous emporter par la bringue jusqu’au petit matin. J’espère que vous aimez la vieille variété française, parce qu’il va vous falloir sortir votre répertoire…

Enfin, si vous souhaitez vous sentir chez vous loin de chez vous, profiter des verts pâturages du plateau de Taravao tout en humant les fleurs de tiare, la presqu’île de Tahiti est faite pour vous. La brume, la pluie, l’odeur de la prairie et un hébergement douillet où vous blottir le dimanche après-midi, avouez que c’est tentant. Un repas convivial, la chaleur du ahima’a (four tahitien),un petit veau de lait, du pua’a (porc) chou, du poulet fafa (épinards) et du poe (mixture à base d’amidon), la magie de Noël c’est d’abord renouer avec les siens autour d’un bon repas et faire vivre la tradition, peu importe où l’on est.

Vous comptez rester habillé comme ça ? Et votre couronne de fleurs ? Et votre chemise locale ? Ce n’est peut-être pas le Bellagio mais il faut veiller à accessoiriser votre tenue d’une touche polynésienne et à scintiller de mille feux le grand soir.

Valoriser la diversité de nos archipels en contribuant à dynamiser l’économie locale au travers du tourisme est probablement le plus beau cadeau que vous puissiez offrir et recevoir en cette fin d’année.
Par ailleurs, nous ne doutons pas que ces photos du bout du monde d’une coupe de champagne les pieds dans l’eau attiseront la curiosité (et la convoitise) de vos collègues de travail !

***

En attendant, nous espérons que vous passerez de très belles vacances dans nos îles et vous souhaitons tous nos vœux pour cette nouvelle année.