Les petits plats de Caroline…

Un parfum puissant et enivrant embaume votre cuisine et titille vos narines, celui des gousses de vanille qui caramélisent lentement au four et crépitent comme pour vous inviter à goûter aux saveurs des îles.
Oui, même en plein mois de février, il vous est permis de délaisser le froid et la monotonie de l’hiver pour vous évader le temps d’une bouchée. Tel un îlot délicatement posé sur l’océan, notre petit flan à la vanille vous fait voyager. Pour célébrer cette nouvelle année qui commence, on vous offre des cuillerées de Polynésie…

Quel plus bel arôme que celui de la vanille pour évoquer ce paradis du bout du monde ? Vous troquerez bien votre édulcorant contre une jolie gousse fraîche… Dénommée « vanille de Tahiti », cette petite cosse marron facilement repérable sur les étals des supermarchés et autres épiceries fines vient en réalité très probablement de l’île de Taha’a, dans l’archipel de la Société. En raison de sa qualité et de sa fragrance délicate, de nombreux spécialistes s’accordent d’ailleurs à dire qu’il s’agit de la meilleure vanille au monde.
Spécialisée dans la culture de l’épice, l’île assure 80% de la production polynésienne de vanille. Mais son nom ne vous dit peut-être rien.
On y vient pour goûter à de nouvelles saveurs, rencontrer de petits poissons colorés, s’isoler du reste du monde, s’entourer d’artisans passionnés et s’imprégner du rythme des îles.

L’histoire de la vanille de Tahiti :

La vanille, c’est cette petite orchidée jaune qui croît adossée aux arbres, à l’ombre de charmantes vallées verdoyantes, et à qui Taha’a doit à la fois son surnom et sa réputation. Particulièrement odorante, la vanilla tahitensis est connue aux quatre coins du globe pour son arôme raffiné. Elle nécessite un savoir-faire et une expérience conséquente.

Il s’agit de dorloter les plantes durant plusieurs mois afin de donner un coup de pouce à mère nature. La pollinisation est réalisée manuellement à l’aube, fleur par fleur, de juillet à octobre.
Une fois écloses, les fleurs ne restent ouvertes que quelques heures, c’est pourquoi il faut faire preuve d’une certaine dextérité. Arrivée à maturité, la vanille est ensuite cueillie et séchée à plusieurs reprises avant d’être transformée ou directement consommée.

Les diverses vanilleraies de l’île se proposent de vous expliquer plus en détail ce processus et de vous vendre des gousses au détail en guise de souvenir. Sur la route de Haamene, en direction du village de Poutoru, vous pourrez par exemple vous arrêter à la Maison de la Vanille, une véritable institution qui assure la production de la récolte au triage, en passant par le calibrage.

Voyager dans sa cuisine

Vous cherchez à fuir la brume et la grêle mais vous n’avez ni le temps ni l’argent pour vous réchauffer au soleil ? Nous vous avons concocté un substitut de choix. Vos papilles gustatives sont en émoi ? Vous salivez d’impatience ? Il est à présent temps de vous révéler notre recette du flan à la vanille de Tahiti…

Pour réaliser ce petit chef-d’œuvre, il faut vous imprégner de l’atmosphère des îles avec un petit air de Bobby, un verre d’eau de coco et une certaine désinvolture. Enfilez votre pareo, remuez les hanches et retroussez vos manches !

Ce qu’il vous faut :

  • 50cl de lait
  • 3œufs
  • 1gousse de vanille
  • 100g de sucre en poudre

Commencez par préchauffer votre four à 180°, munissez-vous des œufs et cassez-les dans le saladier avant d’ajouter le sucre.
A présent, chauffez le lait à la limite de l’ébullition, coupez la gousse dans sa longueur et grattez l’intérieur avant d’incorporer le tout à la préparation. (Certaines māmā seraient d’avis de laisser infuser la gousse dans le lait froid toute la nuit).
Déversez ensuite lentement le lait dans le saladier et mélangez. Une fois que vous obtenez une préparation homogène, répartissez le tout dans six ramequins que vous placez dans un plat creux. Ajoutez de l’eau jusqu’à mi-hauteur pour une cuisson au bain-marie, et enfournez le tout pour 40 à 45min.
Filmez, laissez refroidir et réservez au réfrigérateur.
Si vraiment vous souhaitez impressionner vos convives, ajoutez de la cassonade sur le dessus du flan que vous ferez caraméliser façon crème brûlée.

J’espère que cet hiver vous sera beaucoup plus doux avec cette petite touche ensoleillée et qu’il vous tarde de découvrir les secrets du Pacifique.