La perle noire de Tahiti, bien plus qu’un bijou !

La Polynésie et ses lagons translucides cachent un merveilleux secret, celui de la perle noire. La perle de Tahiti, ce prestigieux joyau aux couleurs étonnantes fait partie intégrante du mythe Polynésien et fait rêver les femmes du monde entier…

La légende raconte que le dieu de la paix et de la fertilité « ORO » offrit cette perle aux humains par amour pour la princesse de Bora Bora.

Le nom scientifique de ce trésor est pinctada margaritifera. Avant que la culture de la perle se développe et que les fermes perlières soient créées et fassent vivre des familles entières, la perle noire était très rare et il fallait ouvrir plus de 15 000 huîtres perlières pour trouver une perle fine, ce qui faisait d’elle un véritable joyau réservé aux élites.

En 1961, des tests de greffes perlières furent tentées dans le lagon de Bora Bora et ce n’est que deux ans après, en 1963, que les premières perles furent récoltées. Depuis, de nombreuses îles des Tuamotu, des Gambier et même de l’archipel des îles Sous-le-vent comme Bora Bora, Taha’a ou Maupiti cultivent ce précieux joyau.

Cette espèce d’huître est très fragile et sa culture est longue et demande énormément de soins. Il faut compter 2 ans de gestation après la greffe pour obtenir une perle. La perle noire possède une grande diversité tant par sa taille, son diamètre et sa couleur. Autant de critères qui détermineront sa qualité.

Moana Voyages vous invite à venir découvrir la Polynésie, ses merveilleux paysages et ses fermes perlières qui sont ouvertes au public pour des visites de découvertes, et pourquoi pas aussi pour repartir avec une de ces précieux souvenirs.