J’ai testé pour vous… Vaihi et les sept cascades de Faaone

Nanihi vous raconte…

 

J’ai récemment eu le plaisir de découvrir Vaihi et les sept cascades de Faaone ! Une aventure de quelques heures que je partage avec vous …

En ce samedi matin ensoleillé, nous nous levons aux aurores pour profiter pleinement d’une journée qui déjà s’annonce palpitante. Nos tenues de combat enfilées, nous débriefons sur notre journée à venir devant notre petit déjeuner avec vue sur le beau et paisible lagon de Paea.

Une fois ce moment de partage terminé, et fin prêts pour notre périple, nous nous dirigeons en voiture vers Faaone ! Daisy, notre camarade canine du jour semble elle aussi très excitée. A 1h environ de Papeete, Faaone est une commune reculée de Tahiti, aux paysages verdoyants et au calme enivrant. A Tahiti, bien que la grande majorité des hébergements et autres constructions soient concentrées sur le littoral, les zones montagneuses restent peu peuplées, voir inexplorées pour un bon nombre d’entre elles. Ces petits havres de paix sont idéals pour les journées propices à l’aventure. Pour rejoindre Faaone depuis Paea, nous traversons les communes de Papara, Mataeia, Papearii et Taravao. Les paysages défilent devant nous et le trajet est agréable. Chacune de ces communes possède sa propre énergie, dont nous nous imprégnons avec grand plaisir.

Sophie et Gino, nos guides du jour, nous rejoignent à Taravao, non loin de Faaone, pour nous montrer le chemin. Adeptes des randonnées dans nos îles depuis de nombreuses années, les montagnes de Tahiti n’ont plus de secrets pour ces passionnés de nature. Arrivés à destination, nous retrouvons aux pieds de la cascade de Vaihi, la toute première cascade, très facilement accessible, à une quarantaine de mètres de la route de ceinture. Sophie nous explique que si l’on se concentre bien, on peut discerner deux visages derrière cette cascade…Une petite photo de groupe devant cette beauté, et nous empruntons un chemin étroit qui annonce le début de notre aventure !

Quelques minutes à peine depuis notre point de départ et déjà la végétation, en grande partie arborescente, nous invite inéluctablement à l’évasion. Nous y trouvons des manguiers, des avocatiers, de magnifiques fougères, des oiseaux de paradis, des orchidées, de la vanille sauvage… nous traversons même une forêt de bambou ! Nous sommes tous comblés par ces paysages sauvages. Le parcours est relativement étroit par endroits, mais il est calme et ombragé. L’air est pur et le bruit de l’eau accompagne presque chaque étape de notre marche, créant véritablement une atmosphère propice à la méditation. Mais aujourd’hui, c’est surtout la bonne humeur et les rires sont au rendez-vous.  L’eau est presque omniprésente autour de nous, ce qui forme parties glissantes sur le trajet. Des petits défis qui viennent pimenter notre traversée. Et surtout, rien de plus agréable que de pouvoir de pouvoir rafraîchir à tout moment. Daisy en profite d’ailleurs pour se prélasser dans chaque point d’eau qu’elle croise sur son chemin.

Cette randonnée offre de nombreux trésors, parmi lesquels on compte une bonne douzaine de vasques et sept cascades, toutes plus belles les unes que les autres. De bain en bain, de cascade en cascade, nous profitons de chaque étape. Sophie et Gino partagent avec nous les histoires qui entourent certaines de ces chutes d’eau et de quelques pierres imposantes que nous trouvons sur notre chemin. Les montagnes de Tahiti et ses îles sont au cœur de nombreuses légendes locales qu’on ne se lasse pas d’écouter. Après environ 2h30 d’aventure, nous décidons de nous poser aux pieds d’une des dernières cascades pour reprendre nos forces. Le bain est relativement profond par endroits et particulièrement attrayant. On distingue quelques anguilles qui nous observent elles aussi curieusement. Pendant que nous grignotons les pieds dans l’eau fraîche, les crevettes se précipitent à nos pieds… pour une séance de nettoyage ! Un moment inattendu mais fort agréable ! Après des heures d’efforts, nous nous trouvons dans un spa naturel digne des plus grandes enseignes ! Que demander de plus ?

Après une bonne heure de détente, nous poursuivons notre chemin. Très vite, la végétation arborescente laisse place à un terrain plus découvert. Un par un et sous un soleil de plomb, nous nous frayons un chemin dans les champs de fougères. Nous traversons des paysages et des chemins variés, certains plus ombragés,d’autres particulièrements étroits à flanc de montagne. Nous savourons chaque découverte que la belle Faaone met sur notre chemin. Enfin, Sophie et Gino nous annoncent fièrement que nous sommes arrivés au sommet ! Je lève les yeux et le panorama qui s’offre à nous est véritablement exaltant. Sous nos yeux, le lagon de Faaone, l’isthme de Taravao, Faratea et la plage immaculée du Motu Nono, la presqu’île de Tautira, toute la cote Est de Tahiti Iti. Le spectacle, cela va sans dire, vaut le détour. Une autre photo de groupe s’impose pour immortaliser ce moment.

En peu de temps de descente, nous revenons dans la zone d’où nous avions débuté notre aventure. Nous retrouvons vite les ruisseaux qui avaient fait notre bonheur à tous (et celui de Daisy tout particulièrement). Cette dernière étape nous mène au sommet de la toute première cascade que nous avions vu : Vaihi, la cascade aux deux visages. C’est là que l’on trouve de magnifiques vasques, les plus belles que nous ayons vues de la journée. Impossible de résister, ces véritables piscines naturelles nous tendent les bras,et nous nous laissons emporter avec plaisir. C’est là, dans un bain salvateur, que s’achève cette demie journée haute en couleurs. Un parcours enivrant, que nous n’hésiterons pas une seconde à refaire un jour. Non mécontents de cette aventure, nous nous quittons avec l’envie de se revoir très vite pour d’autres moments comme celui-ci, à Tahiti ou ailleurs.