À la découverte des tortues marines de Polynésie

Partons ensemble à la découverte d’un animal majestueux peuplant les eaux polynésiennes… la tortue.

 

La place des tortues en Polynésie

 

La tortue, Honu  en tahitien, est un symbole fort de la Polynésie française qui est présent dans de nombreuses légendes contées par nos anciens. Considérée comme un animal sacré, la tortue est très vénérée par la population.

En Polynésie Française, 5 des 7 espèces encore vivantes dans les océans peuplent notre fenua : La tortue « Verte », la tortue « Imbriquée », la tortue « Luth », la tortue « Caouanne » et la tortue « Olivâtre ».

Une espèce en voie de disparition

 

La tortue est aujourd’hui un animal en voie de disparition et protégé dans le monde entier. En Polynésie, le gouvernement a décidé d’interdire tout acte pouvant nuire à nos tortues (braconnage, détention, destruction des sites de ponte…). Ainsi, les sites de ponte connus par le gouvernement ont été classés « réserve territoriale » du fait de la diminution importante et constante du nombre de femelles s’y rendant afin de pondre leurs œufs.

Depuis 1971, toutes les espèces de tortues marines présentes ou fréquentant les eaux de Polynésie Française sont protégées. Néanmoins, cette réglementation ne ralentit pas le braconnage commercial intense.

Les tortues vertes et les tortues imbriquées sont les espèces les plus communes dans les eaux polynésiennes et peuvent être observées aisément sur certains sites de plongée (malgré leur rareté croissante), notamment sur les atolls de Tikehau et Rangiroa, mais aussi à Moorea et Bora Bora.

Il existe deux unités de soins qui recueillent et soignent les tortues blessées, malades ou détenues illégalement :

 

  • A Bora Bora, l’hôtel « Le Méridien » a mis en place un centre écologique depuis 2000 : Le « Turtle Center » dédié à la protection et à l’entretien de toute forme de vie marine locale. Le centre propose des visites quotidiennes gratuites pour les clients de l’hôtel.

 

  • A Moorea, la « Clinique des tortues de Moorea » a vu le jour en 2004, au sein même de l’hôtel « Intercontinental Moorea Resort & Spa », grâce à l’association Te Mana o Te Moana en partenariat avec le Ministère de l’Environnement. Ce centre propose des visites scolaires gratuites, l’accès et la visite du centre est ouverte et gratuite pour tous.

 

De nombreuses actions de sensibilisation auprès de la population,surtout auprès des jeunes, sont mises en place afin de protéger ces merveilleux animaux marins.

L’association « Te Mana o Te Moana » est très impliquée dans la protection des tortues marines et essaie de sensibiliser au mieux les populations locales.

 

Un animal difficile à protéger

 

La Polynésie étant vaste comme l’Europe, il est difficile de recueillir suffisamment  d’informations sur les tortues de Polynésie, c’est pourquoi il est important que les habitants des îles éloignées puissent coopérer et s’impliquer dans la protection des tortues marines et ainsi contribuer à la conservation de cet animal sacré.

Contrairement aux autres pays du Pacifique, la Polynésie française est en manque de données concernant nos amies les tortues du fait de son étendue et de sa zone économique exclusive très vaste. Tout cela rend difficile la mise en place de projets de conservation sur une surface équivalente à celle de l’Europe.

La Polynésie possède de nombreux spots de plongée tels que Moorea, Bora Bora, Rangiroa, Fakarava rendus magnifiques grâce à la faune présentes sur place. Protégeons nos magnifiques tortues et assurons-leur une vie dans de bonnes conditions et sensibilisons le maximum de personnes dans notre entourage afin que la protection des tortues devienne une habitude et une priorité, en Polynésie comme partout ailleurs.

 

Photos : © Tahiti Tourisme ; © Le Méridien Bora Bora